Les Neuchâtelois ont voté en automobilistes déterminés: ils veulent de nouveaux tunnels routiers mais refusent que leurs voitures soient davantage taxées. 67,7% d'entre eux ont approuvé un crédit routier de 72,5 millions de francs tandis qu'une augmentation de 4% de la taxe automobile était rejetée par 75% des votants.

La Chaux-de-Fonds contournée. Par 46 701 voix contre 22 264, les citoyens se sont prononcés en faveur d'un crédit qui englobe 23 projets routiers qui doivent être réalisés dans un délai de six ans. Parmi eux, le contournement routier de La Chaux-de-Fonds.

Déception fiscale. Le Conseil d'Etat a résumé son sentiment en relevant qu'il avait «un œil qui pleure et un œil qui rit». Car il considérait que le crédit routier allait de pair avec l'augmentation de la taxe automobile. Le TCS a activement soutenu les opposants à cette hausse fiscale, a tenu à rappeler le conseiller d'Etat Claude Hirschy qui a perdu dans l'aventure une recette nouvelle estimée à 1,3 million de francs.

Vote par correspondance. La participation s'est élevée à 69%, sans doute grâce au vote par correspondance qui était pratiqué pour la première fois dans le canton.