Une page politique va se tourner dans le canton de Neuchâtel lors des élections du 18 avril prochain. La décision des deux socialistes Monika Maire-Hefti et Jean-Nathanaël Karakash de ne pas se représenter au Conseil d’Etat marque la fin d’une équipe gouvernementale inchangée depuis sept ans. L’occasion ce mardi pour les cinq magistrats de présenter aux médias un film dressant un bilan de ces deux législatures à fonctionner ensemble et à mettre en œuvre des réformes qui ont permis, selon eux, de «donner un nouveau visage et de nouvelles impulsions au canton».

Lire aussi: Elections neuchâteloises: de qui suis-je le plus proche?