Ce n’est pas ce dimanche qu’un premier canton suisse se dotera d’une assurance dentaire de base obligatoire. Après Vaud en 2018 et Genève l’année suivante, Neuchâtel vient de rejeter à 63,2% une initiative en la matière (participation: 41,3%). Un non exprimé sur l’ensemble du territoire cantonal, sans distinction. A La Chaux-de-Fonds, commune qui a apporté le plus grand soutien au texte, le oui ne dépasse pas 45%.