En projet depuis des années, le contournement routier de La Chaux-de-Fonds pourrait ne jamais voir le jour. Lancé début mai, le référendum contre ce nouveau tracé – qui comprendrait la construction d’un tunnel de 1,2 kilomètre – vient d’aboutir. Il retarde les plans du Grand Conseil, qui venait d’accorder 186 millions de francs au projet quelques semaines plus tôt. En 2016, 80% de la population neuchâteloise avait indirectement approuvé la nouvelle rocade chaux-de-fonnière dans le cadre de la votation Mobilité 2030.