Petite foule tant dans la salle d’audience que dans celle réservée à la presse au Tribunal fédéral pénal (TPF), à Bellinzone, ce lundi, pour entendre la sentence réservée à la «djihadiste de Lugano». Cette Tessinoise de 29 ans, qui avait prétendu «venger le prophète Mahomet» en attaquant deux femmes au couteau à Manor, écope de 9 ans de prison assortie d’une amende de 2000 francs. Elle devra aussi verser 30 000 francs à l’une de ses victimes, à titre de réparation du tort moral, et 11 000 francs pour couvrir une partie de ses frais d’avocat.