Rendre visite à Nicolas Barth pour la toute première fois n’est pas une mince affaire. Sa ferme située le long du Doubs, en dehors du petit village de Soubey dans le berceau du Jura Franches-Montagnes, est isolée du reste du monde. Le GPS nous lâche une dizaine de minutes avant d’y arriver, la faute au réseau inexistant dans la région. Il faut s’en remettre aux habitants du village pour nous aiguiller sur l’étroit chemin qui va nous guider jusqu’à la propriété de l’agriculteur.