Si le nombre de nuitées est quasiment équivalent en Valais lors des saisons hivernale et estivale, la majorité du chiffre d’affaires, elle, se fait en hiver. L’arrivée du vélo électrique pourrait toutefois changer la donne, selon Nicolas Délétroz, professeur HES et responsable de l’Observatoire valaisan du tourisme.

Lire aussi l'article lié: Les VTT électriques gagnent du tout-terrain