Depuis 2014, Nicoletta della Valle dirige la Police fédérale suisse – Fedpol pour les intimes – et ses 1'000 collaborateurs. Dans les bâtiments flambant neufs qui regroupent désormais le Ministère public de la Confédération (MPC) et Fedpol à Berne, elle s'exprime sur les multiples défis professionnels – djihadisme, affaire Lauber, hooliganisme – et personnels qu'elle doit affronter.