Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Brigitte Violier ne fait plus partie de l’établissement de l’Hôtel de Ville de Crissier. Franck Giovannini en prend la direction.
© VALENTIN FLAURAUD

Gastronomie 

Le nom Violier disparaît de l’Hôtel de Ville de Crissier

Franck Giovannini prend la direction du Restaurant de l’Hôtel de Ville de Crissier. Brigitte Violier est remerciée

Le Restaurant de l’Hôtel de Ville de Crissier a annoncé jeudi matin que son chef Franck Giovannini prend dès ce jour la direction de l’établissement triplement étoilé.

Lire aussi: Dans les coulisses de la création d’un nouveau menu

Engagé par Fredy Girardet en 1995, Franck Giovannini a gravi tous les échelons de l’établissement sous les ordres successifs de Fredy Girardet, Philippe Rochat et Benoît Violier. Distingué à plusieurs reprises par la profession, il a notamment reçu trois étoiles du Guide Michelin dès 2016, ainsi que le titre de «Cuisinier de l’année» 2018 du GaultMillau suisse.

Le conseil d’administration du restaurant se distancie ainsi de Brigitte Violier. Il la remercie d’avoir permis à l’établissement d’assurer une transition dans la continuité entre Benoît Violier et Franck Giovannini, en maintenant la qualité et la réputation de la maison de Crissier. Les actions détenues par la famille Violier sont intégralement reprises par les principaux actionnaires de l’établissement, qui contribuent à sa pérennité depuis 1996, groupe rejoint par Franck Giovannini en 2017.

Lire aussi: Dernier hommage à Benoît Violier

L’établissement se nommera désormais Restaurant de l’Hôtel de Ville de Crissier SA. Le nom de Franck Giovannini sera inscrit au-dessus de la porte d’entrée de l’établissement, au côté du nom de l’Hôtel de Ville, gravé dans la pierre depuis plus de soixante ans. Franck Giovannini continuera de s’appuyer quotidiennement sur l’ensemble de l’équipe de Crissier pour régaler les papilles des hôtes du restaurant, les nouvelles créations dévoilées au rythme des saisons côtoyant les plats mythiques de Benjamin Girardet, Fredy Girardet, Philippe Rochat et Benoît Violier.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo suisse

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

Le Conseil national a refusé de suivre l'avis du Conseil des Etats. Celui-ci voulait réduire de moitié la facture des nouveaux gilets de l'armée suisse. Il a été convaincu par les arguments du chef du DDPS, Guy Parmelin. La question reste donc en suspens.

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

n/a