Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Le village de Bevaix, au bord du lac de Neuchâtel, favorable comme les cinq communes voisines à la fusion de La Grande-Béroche. 
© DR

Neuchâtel

Nouvelle fusion aboutie: à Neuchâtel, La Grande-Béroche marie six communes

Après Val-de-Travers, Val-de-Ruz et Milvignes, le vote favorable à La Grande-Béroche, dans le sud du canton, ramène le nombre des communes neuchâteloises de 62 en 2008 à 32 aujourd’hui

Le processus de réorganisation institutionnelle du territoire neuchâtelois avait connu un important raté, le 5 juin dernier, avec l’échec de deux projets de fusion de communes, celui du Grand-Neuchâtel (4 communes concernées, pour 45 000 habitants, projet bloqué par le refus de Peseux) et celui de l’Entre-deux-Lacs (6 communes concernées, 13 000 habitants, mariage rejeté par Saint-Blaise).

Lire aussi: La dynamique des fusions communales brisée

Ce dimanche, un autre programme franchit le cap des urnes, au sud du canton, au bord du lac: les communes de Bevaix (3817 habitants), Saint-Aubin-Sauges (2509), Gorgier/Chez-le-Bart (2002), Vaumarcus-Vernéaz (276), Montalchez (242) et Fresens (222) ont décidé de s’allier, à partir du 1er janvier 2018, pour constituer la nouvelle commune de La Grande-Béroche. Il y avait urgence à valider le pacte, car la subvention cantonale de 800 francs par habitant tombe dès 2017.

Le quatrième projet qui aboutit

Le oui l’a donc emporté dans les six localités, à plus de 85% à Montalchez, 75% à Saint-Aubin et Fresens, 64% à Bevaix et Vaumarcus. Ce fut plus serré à Gorgier, avec un oui à 53,9%.

C’est ainsi le quatrième grand projet de fusion de communes qui aboutit à Neuchâtel, après Val-de-Travers (9 communes en une), Val-de-Ruz (15) et Milvignes (3, au bord du lac). Avec un peu plus de 9000 habitants, La Grande-Béroche devient l’égale de Milvigne, juste derrière Le Locle (10 435 habitants), Val-de-Travers (10 900), Val-de-Ruz (16 600), Neuchâtel (33 600) et La Chaux-de-Fonds (38 900).

Lire aussi: Le vent des fusions emporte les communes neuchâteloises

De 62 à 32 communes

Neuchâtel comptait encore 62 communes en 2008. Les projets de fusion validés par les citoyens ramènent le nombre d’entités locales à 32. S’il peine à se réformer dans d’autres domaines, le canton de Neuchâtel est exemplaire dans le processus de renforcement des collectivités locales en les alliant.

Lire aussi: Les fusions de communes, le modèle dynamique de Neuchâtel

Publicité
Publicité

La dernière vidéo suisse

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

Le Conseil national a refusé de suivre l'avis du Conseil des Etats. Celui-ci voulait réduire de moitié la facture des nouveaux gilets de l'armée suisse. Il a été convaincu par les arguments du chef du DDPS, Guy Parmelin. La question reste donc en suspens.

Des gilets à 3000 francs pour l'armée suisse? Le débat divise le parlement

n/a