Patrimoine

Nouvelle jeunesse pour le portail de la cathédrale de Lausanne

Le décor sculpté qui sert d’entrée principale au monument a été rénové. L’opération a duré quatorze mois

Le portail de Montfalcon de la cathédrale de Lausanne révèle depuis mardi son nouvel aspect au public, après quatorze mois de rénovation. Soigneusement décrassés, les personnages sculptés qui ornent l’entrée principale du monument montrent un teint rafraîchi.

Ce portail porte le nom des derniers évêques ayant gouverné Lausanne. Mais le décor sculpté qui l’orne date du début du XXe siècle. Le sculpteur vaudois Raphaël Lugeon l’a réalisé entre 1892 et 1909, en s’inspirant d’originaux très dégradés datant du début du XVIe siècle. Des personnalités de l’époque, à commencer par le sculpteur lui-même, donnent leurs traits aux figures sculptées. L’architecte Viollet-le-Duc, artisan de la restauration complète de la cathédrale quelques décennies auparavant, est représenté en roi David.

L’opération de nettoyage et de stabilisation du portail a impliqué une trentaine de collaborateurs de douze entreprises spécialisées. Elle a coûté un demi-million de francs. En 2007, c’est le portait gothique peint de la cathédrale, qui avait été rendu au public, après quarante ans de fermeture.

Publicité