La nouvelle ligne ferroviaire alpine (NLFA) coûtera 300 millions de francs de moins, car le percement et le bétonnage au tunnel du Gothard ont coûté moins cher que prévu. La facture finale devrait ainsi se situer entre 23 et 23,5 milliards de francs au lieu de 24 milliards.

Le tunnel de base du Gothard sera mis en service en décembre 2016 et celui du Ceneri en décembre 2019, confirme le rapport d’étape 2014 publié ce jeudi par l’Office fédéral des transports.

Grâce aux économies réalisées au Gothard, l’office a pu réduire la prévision des coûts finaux de la NLFA de 18,5 à 18,2 milliards à la fin de 2014 (prix de 1998). La note finale sera plus élevée car il faut y intégrer les intérêts et le renchérissement.

Selon le rapport d’étape, les travaux avancent par ailleurs comme prévu pour les raccordements aux lignes à grande vitesse, le développement de l’infrastructure ferroviaire (ZEB), la lutte contre le bruit et la migration vers le nouveau dispositif d’arrêt automatique des trains.