Alors même que le numérique a le vent en poupe, les résistances sont fortes en Suisse romande. Parmi les craintes évoquées par les enseignants, parents d’élèves, logopédistes ou encore politiques: l’addiction aux écrans, le coût économique et écologique, l’omniprésence des GAFAM et l’obsolescence programmée.