L’opération s’est déroulée sur un parking commercial d’Aubonne, selon 20minutes.ch, qui a été alerté par un lecteur sur place lors de l’intervention. Des policiers en armes et cagoulés auraient interpellé «un homme au volant d’une voiture et sa passagère, voilée, (qui) ont été arrêtés» écrit le quotidien. Le MPC a confirmé l’arrestation d’un homme et d’une femme, indiquant qu’en tout trois personnes ont été interpellées les 23 et 24 juin, notamment pour «soutien à une organisation criminelle», ce qui signifierait qu’une troisième personne a été arrêtée dès le vendredi.

Soupçons de liens avec des groupes terroristes

Il leur est reproché d’avoir enfreint la loi fédérale interdisant notamment les groupes terroristes Al-Qaida et Etat islamique. Ils sont aussi soupçonnés d’avoir soutenu, voire participé à une organisation criminelle, selon les précisions apportées par le MPC, relatées par 20 minutes.

C’est la police vaudoise qui, au départ, avait été mise sur l’affaire, mais le MPC a repris le dossier, soumis à la loi fédérale. Contacté par Le Temps, le MPC précise:

«Le Ministère public de la Confédération (MPC) confirme que, les 23 et 24 juin 2017, trois personnes ont été arrêtées dans le cadre d’une procédure pénale menée par le Ministère public du canton de Vaud. Les arrestations ont été effectuées par la police cantonale vaudoise avec le soutien de Fedpol et en étroite coordination avec le Ministère public de la Confédération. Il est reproché aux prévenus d’avoir contrevenu à l’art. 2 de la loi fédérale interdisant les groupes Al-Qaida et Etat islamique et les organisations apparentées (RS 122). Il leur est également reproché d’avoir soutenu, respectivement participé à une organisation criminelle au sens de l’art. 260ter CP. Les prévenus se trouvent en détention provisoire.»

La semaine dernière, Le Temps relatait l’arrestation d’un Tunisien de Genève en lien avec des groupes terroristes.

Relire: L’homme arrêté à Meyrin serait un pivot du recrutement de djihadistes