Certaines opérations sont menées par intérêt financier et non par nécessité médicale. Selon le Contrôle fédéral des finances (CDF), les prestations médicales remboursées par l’assurance maladie ne sont pas «efficaces, adéquates et économiques». Dans un rapport publié dans la soirée du mercredi 1er septembre, le CDF s’est notamment penché sur les incitations financières qui poussent à pratiquer certains actes médicaux coûteux.