L'initiative sur l'or de l'UDC empêcherait la création de la Fondation suisse solidaire, affirme le Conseil fédéral. Il appelle à rejeter ce texte qui risque aussi de restreindre l'autonomie de la BNS et permettrait de puiser dans l'ensemble des réserves de la banque. Le Conseil fédéral considère toujours la fondation d'une importance extrême, a déclaré mercredi le porte-parole du gouvernement, Achille Casanova. Il proposera donc ce printemps au parlement de rejeter cette initiative déposée en octobre dernier.

Le ministre des Finances, Kaspar Villiger, présentera la position du Conseil fédéral en février devant la Commission de l'économie et des redevances du Conseil des Etats. Celle-ci souhaite opposer à l'initiative de l'UDC un contre-projet qui permettrait aussi, mais différemment, d'affecter les réserves d'or à l'AVS. Si le parlement opte pour cette solution, le gouvernement ne s'y opposera pas. Il s'y opposera d'autant moins que le résultat de la procédure de consultation sur les deux autres variantes (formation, réduction de la dette) qu'il a proposées pour l'affectation des 800 tonnes d'or qui n'iraient pas à la fondation ne paraît pas susceptible de rallier la majorité.

LT