France Télécom a attendu Noël pour dévoiler l’identité du repreneur de sa filiale Orange Suisse. Il s’agit du fonds britannique Apax Partners. La transaction porte sur une valeur d’entreprise de 2 milliards de francs. Elle doit encore être avalisée par le conseil d’administration du géant français et la Commission de la concurrence.

Orange Suisse, troisième opérateur du pays, doit être cédé à des fonds d’investissement conseillés par le fonds britannique Apax Partners. La transaction, encore soumise à l’accord des autorités helvétiques, sera présentée au conseil d’administration de France- Télécom-Orange au cours de la semaine du 9 janvier 2012, a précisé le groupe dans un communiqué samedi. Avec 2 milliards de francs, le montant de la cession se situe dans la fourchette basse des estimations de France Télécom. Mi-décembre, le groupe avait dit espérer récupérer entre 1,8 et 2,5 milliards de francs. «Ce prix est attractif et même légèrement au-dessus des récentes opérations dans le secteur», a estimé le groupe dans son communiqué.

Apax est considéré comme un partenaire familier du marché suisse. Depuis 2006, il fait partie d’un consortium propriétaire de l’opérateur danois TDC, qui a vendu l’opérateur zurichois Sunrise à l’automne 2010.(ATS)