Le schisme de 1054 a consommé la séparation entre l'Orient et l'Occident, à l'œuvre depuis le Ve siècle. L'Eglise orthodoxe est aujourd'hui une communion de seize Eglises locales autocéphales ou autonomes, qui sont regroupées sous la primauté d'honneur du patriarcat œcuménique de Constantinople (Istanbul). L'orthodoxie met l'accent sur la spiritualité et la liturgie. En Suisse, les orthodoxes sont regroupés selon leur appartenance à l'une ou l'autre des Eglises locales, dites Eglises mères. Le patriarcat œcuménique a créé un archevêché pour la Suisse en 1982. Son siège est à Genève.

La chapelle roumaine en bois est fréquentée par des membres de l'Eglise orthodoxe autonome et autocéphale de Roumanie. Elle a été érigée par une association laïque, la Communauté roumaine de Suisse, créée en 1979 par des réfugiés politiques roumains.

L'Eglise orthodoxe russe à l'étranger a été consacrée en 1866. Les événements de 1917 ont amené de nombreux Russes à quitter leur pays et à se réfugier dans des pays occidentaux, dont la Suisse. Aujourd'hui, l'Eglise est devenue un point de ralliement pour les orthodoxes d'origine non russe.