Les couples homosexuels devraient bientôt pouvoir se marier en Suisse, a décidé la Commission des affaires juridiques du Conseil national (CAJ-N). Une victoire? Pas selon les principaux intéressés. Vivement critiqué par les associations LGBT, le projet n’inclut en effet pas la possibilité pour les couples lesbiens d’avoir recours à la procréation médicalement assistée (PMA). Rendue publique le même jour, la consultation des milieux concernés montrait pourtant un soutien écrasant en faveur de cette variante.

Un mariage au rabais

«Ce qui a été décidé aujourd’hui n’est pas représentatif de l’avis populaire», déplore Muriel Waeger, directrice romande de Pink Cross et de l’Organisation suisse des lesbiennes. «C’est un pas en avant, oui. Mais ce n’est pas l’équivalent d’un mariage complet. Et c’est cela que nous voulons.»