Le Temps: Comment interprétez-vous le large oui au mariage pour tous?