Genève

«Panama Papers»: enquêtes ouvertes à Genève

Le procureur général Olivier Jornot annonce avoir décidé l'ouverture de procédures

Les «Panama Papers» intéressent le parquet genevois. Questionné jeudi matin par Le Temps lors de sa conférence de presse annuelle concernant l’activité du pouvoir judiciaire, le procureur général Olivier Jornot a déclaré avoir d’ores et déjà «décidé l’ouverture de certaines procédures» relatives aux récentes révélations distillées dans la presse.

Le patron du parquet a encore expliqué être extrêmement attentif à tous les articles qui paraissent ces jours. Il a enfin précisé qu’il «ne dira rien de plus en l’état sur ces enquêtes».

Selon nos informations, ces procédures ont été ouvertes mercredi à 13h30. Ces enquêtes, lancées de manière dite spontanée, et qui seront conduites par la section des affaires complexes, ont nécessité l'approbation du procureur général. Ce dernier précise à l'adresse du Temps: «Pour le moment, il s'agit de faire des vérifications dans une liste de cas». Le Ministère public va notamment s'intéresser à toutes les activités qui ont eu lieu à Genève ou dont les protagonistes sont genevois.

Les «Panama Papers» défraient la chronique mondiale depuis dimanche soir. Issues de données soutirées au cabinet d’avocats Mossack Fonseca, les révélations des médias partenaires du consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) ont mis au jour l’ampleur des schémas d’évasion fiscale impliquant les places offshore, avec Panama comme plaque tournante.

Les noms de plusieurs avocats et établissements financiers genevois sont apparus dans les fichiers.


 

Notre dossier sur les «Panama Papers»

Publicité