Le parc éolien du Mollendruz (VD) franchit une nouvelle étape: le Tribunal fédéral a rejeté tous les recours dirigés contre le plan d'affectation. Les opérations en vue du dépôt de la demande de permis de construire peuvent maintenant démarrer.

Lire aussi: Le rôle clé de l’éolien dans la transition énergétique suisse

Dans un communiqué, Energie naturelle du Mollendruz SA (ENM), le promoteur du projet, annonce la décision du Tribunal fédéral. Ce dernier confirme ainsi la décision rendue par le Tribunal administratif du canton de Vaud en juin 2020. Sa décision permettra à ENM de déposer sa demande de permis de construire à la mi-2023. Les travaux devraient démarrer en 2025 pour une mise en service en 2027.

Lire aussi: En Suisse, une production électrique sous tension

Douze éoliennes

ENM prévoit d'édifier 12 éoliennes sur les crêtes du Jura, entre le col du Mollendruz au sud-ouest et le pâturage du Chalet Devant au nord-est. Totalisant une puissance de 50 mégawatts, le parc devrait générer quelque 100 à 112 millions de kilowattheures par an, soit la consommation de 100 000 personnes. Le coût est évalué à 90 millions de francs environ.

ENM est contrôlée à 50% par les Services électriques de la ville de Zurich (EWZ) et par les communes de Juriens, La Praz, Mont-la-Ville et Yverdon à 10% chacune.

Lire encore: La technologie suisse à l’assaut de la crise climatique