Une recherche présentée aujourd’hui par le Conseil fédéral montre que le coût complet d’une place de crèche dans les cantons de Vaud ou Zurich est comparable, en parité du pouvoir d’achat, à celui des régions étudiées en Autriche, en Allemagne ou en France. Les coûts d’exploitations sont légèrement inférieurs dans ces pays en zone rurale, mais supérieurs en zone urbaine.

En revanche, les pouvoirs publics y absorbent une part beaucoup plus importante des coûts qu’en Suisse. La part des charges assumée par les parents est en conséquence bien moins élevée. Le Conseil fédéral souligne que le tarif maximal correspond, en Suisse, plus ou moins au coût total de la place alors qu’à l’étranger, même les parents à haut revenus bénéficient de davantage de subventions.

Le rapport conclue qu’il n’existe pas de possibilités de faire baisser les coûts d’une place en crèche sans prétériter les prestations, mais qu’il faut agir pour faire baisser les charges supportées par les parents.