FRIBOURG

Parfum de Gruyère en Roumanie

Des collégiens bullois exportent leurs travaux sur la francophonie au Sommet de Bucarest.

C'est un grand projet pédagogique. Le regard du collégien Aurélien Sallin, qui escorte le matériel en Roumanie, trahit d'ailleurs une satisfaction bonhomme, presque intimidée, sous les extravagantes décorations d'un bâtiment d'architecture réaliste, qui en impose au centre de Bucarest.

Mais c'est surtout une jolie histoire que vit actuellement ce représentant de dix classes du collège du Sud, à Bulle. Car l'entreprise n'est pas mince. Deux cents étudiants, huit enseignants, deux mois de travail, des milliers d'informations et plus de 600 documents: l'exposition Diversité et francophonie trouve cette semaine son apothéose au cœur du «Petit-Paris», à l'occasion du XIe Sommet de la Francophonie.

Jusqu'au Théâtre national de la capitale roumaine et par valises diplomatiques (!), les fiches, collages, enregistrements, photos et montages audiovisuels des élèves bullois ont été transportés par le DFAE. En visite officielle en Roumanie, le président de la Confédération, Moritz Leuenberger, a d'ailleurs parcouru mercredi cette exposition qui aiguise la curiosité des délégations francophones présentes à Bucarest et suscite «une grande fierté» chez les collégiens, résume François Piccand.

Sur place, le recteur gruérien note que «les réactions du public sont très positives et que les visiteurs sont souvent surpris d'apprendre que cet accrochage est le fruit d'un travail de collégiens». Le professionnalisme qui s'en dégage force en effet un regard admiratif devant ces fiches très colorées portraiturant toutes les régions du globe où la langue française est pratiquée, de Saint-Pierre-et-Miquelon au Burkina Faso en passant par Pondichéry.

Liens de langue

Cette occasion de resserrer les liens linguistiques est évidemment pensée et vécue sur le mode de l'ouverture. François Piccand: «Des classes d'écoles de Bucarest sont nombreuses à venir. Les élèves veulent avoir des informations sur la Suisse et ses caractéristiques linguistiques et politiques. Nous avons été généralement frappés par leurs bonnes compétences en français», une constante pour les visiteurs de la Roumanie qui, on le sait depuis mardi, va donc rejoindre l'Union européenne en 2007.

Le collège du Sud poursuit, avec cette manifestation, une politique de partenariat avec deux autres lycées francophones, à Tombouctou au Mali et à Longueuil au Québec. On pourra voir l'expo bulloise l'an prochain à Genève et à Bellinzone.

Publicité