Le parlement accepte 1,2 milliard pour l’accueil de réfugiés en provenance d’Ukraine bénéficiant du statut S en Suisse. Après le National, le Conseil des Etats a adopté lundi soir, à l’unanimité, le second supplément au budget 2022.

Le gouvernement a demandé une rallonge de 5,7 milliards de francs, qui respecte le frein à l’endettement. Le parlement a déjà avalisé lors de la session d’automne la réserve de 4 milliards pour Axpo.

Projets en Ukraine et crise énergétique

Dans le 1,7 milliard restant, outre le 1,2 milliard pour les réfugiés ukrainiens, un paquet de 100 millions de francs est aussi prévu en faveur de l’Ukraine, afin d’y soutenir des projets visant à remettre rapidement en état les infrastructures énergétiques pendant l’hiver.

Quelque 191 millions sont destinés à la mise en place de centrales de réserve et au transport du matériel à cet effet, afin de parer aux pénuries d’électricité à partir de cet hiver. Dix millions sont prévus pour la campagne de sensibilisation aux économies d’énergie.

D’autres crédits concernent notamment l’atténuation des conséquences de la pandémie de coronavirus (42 millions) ou le financement des intérêts passifs liés à la dette de la Confédération (135 millions).