Le fracas d’une démission au Conseil fédéral et les inquiétudes liées à la potentielle crise énergétique l’ont passée sous silence. Lors de la dernière session d’automne, le parlement a pourtant pris une décision qui va changer la vie de milliers de personnes. Après le Conseil national en juin, la Conseil des Etats a accepté la motion «Réaliser le désir d’enfant. Légaliser le don d’ovules pour les couples mariés». Le Conseil fédéral a désormais deux ans pour présenter une loi qui va faire en sorte que la Suisse ne sera plus, avec l’Allemagne, le dernier pays européen à bannir ce geste médical.