Le groupe parlementaire bourgeois-démocratique ne tranchera pas entre Alain Berset et Pierre-Yves Maillard. Après avoir entendu les deux candidats au Conseil fédéral, il a décidé mardi de laisser la liberté de vote à ses dix membres.

Les deux hommes se sont montrés très convaincants et compétents lors des auditions, a communiqué le PBD à l’issue de sa séance. Pour le reste, le groupe a confirmé sa stratégie, qui consiste à réélire les conseillers fédéraux sortants et à s’opposer aux attaques de l’UDC contre sa conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf.