Le président du gouvernement du Liechtenstein s'en va. Mario Frick a annoncé sa décision dimanche en début de soirée, après la défaite de son parti, l'Union patriotique lors des élections du parlement de la Principauté . Le Parti bourgeois progressiste (droite libérale) obtient la majorité absolue en remportant 13 des 25 sièges. L'Union patriotique (droite conservatrice) conserve 11 députés et la Liste libre (gauche écologiste) sauve de justesse un de ses deux sièges. Une fois élu, le nouveau parlement – de 25 membres pour 11 circonscriptions – choisit à son tour les cinq membres du gouvernement pour les quatre ans que dure la législature.

L'Union patriotique tenait la majorité du Landtag depuis 1997. Il y a quatre ans, la victoire de ce parti avait mis fin au règne de la coalition de centre droit qu'il formait depuis soixante ans avec le Parti bourgeois progressiste entré depuis dans l'opposition. Les analystes s'attendaient à ce que les électeurs remettent la coalition au pouvoir.

A signaler que la participation à ces votations a dépassé 85%. C'est à peine moins que les 86,9% d'il y a quatre ans. Trois femmes ont été élues, contre une seule en 1997. LT