élections

Le parti socialiste vaudois désigne Ada Marra comme candidate aux Etats

Courte victoire: la conseillère nationale a remporté les élections avec 166 voix face à Roger Nordmann, 159 voix, samedi à Moudon, pour espérer reprendre le siège de Géraldine Savary

Ada Marra sera la candidate du PS vaudois pour le Conseil des Etats lors des élections fédérales du 20 octobre. La conseillère nationale l'a emporté samedi à Moudon (VD) lors d'un congrès extraordinaire face à l'autre conseiller national en lice Roger Nordmann.

Lire aussi: Un choix stratégique pour les socialistes vaudois

Le duel entre les deux Lausannois de 46 ans a été très serré devant les près de 330 délégués réunis à Moudon. Au final, la vice-présidente du parti suisse a obtenu 166 voix contre 159 pour le président du groupe socialiste au Chambres.

Ada Marra défendra ainsi le fauteuil de la sénatrice Géraldine Savary qui a renoncé à un nouveau mandat à cause de la polémique liée au milliardaire Frederik Paulsen. Elle figurera sur le ticket de la gauche au côté de la conseillère nationale verte Adèle Thorens.

Un choix féminin «plus cohérent»

«C'est moitié, moitié. Avec Roger, on était presque désolés de vous imposer ce choix», a déclaré la gagnante du jour à l'issue du scrutin. L'argument femme a sans doute fait mouche. Lors de sa présentation devant les délégués, Ada Marra relevait «qu'il est plus cohérent» d'envoyer une femme à la Chambre des cantons, alors que «probablement 85% d'hommes conservateurs» y siègent. «Adèle et Ada, Ada et Adèle, quel beau slogan pour la campagne», relevait-elle.

La conseillère nationale a en outre rappelé ses combats pour l'égalité et la justice sociale, ainsi que le succès en 2017 de son initiative sur la naturalisation facilitée. Peu auparavant, Roger Nordmann avait évoqué les valeurs qui l'animent: la solidarité, l'environnement, les savoirs et l'ouverture, sa maîtrise de l'allemand. «Ma marque de fabrique, c'est jeter des ponts. Mais compromis ne signifie pas compromission», relevait-il.

Habitués à ce coude à coude 

Roger Nordmann qui siège à Berne depuis 2004 peut se représenter au National grâce à une dérogation de son parti accordée l'an dernier. Il devrait y effectuer sa cinquième et dernière législature. Ada Marra est, elle, élue à la Chambre du peuple depuis 2007.

Lors des dernières élections fédérales de 2015, Ada Marra était la deuxième meilleure élue des socialistes, loin derrière Géraldine Savary. Là aussi, elle était talonnée de près par Roger Nordmann.

En tête de liste

Concernant l'élection au Conseil national, les délégués doivent choisir 19 noms parmi 29 candidatures. Soit autant que le nombre de sièges attribué au canton de Vaud lors de la prochaine législature.

Comme décidé lors du précédent congrès, la candidate aux Etats Ada Marra se retrouve en tête de liste pour la chambre du peuple. La liste sera ensuite «zébrée» de neuf hommes et neuf femmes. Parmi eux devraient figurer les sortants, ainsi que le futur ex-conseiller d'Etat Pierre-Yves Maillard.

Publicité