Le Temps: Etes-vous surpris par le programme culturel présenté par l’UDC qui réclame moins de subventions? Et qui vise certains artistes?

Pius Knüsel: Ce n’est pas la première fois que l’UDC qualifie certains artistes d’«étatiques» et vise particulièrement les créateurs contemporains des arts visuels les plus réputés. Le parti nie leur qualité, et pour les expulser du système d’encouragement, il aspire à démolir le système même. Or il n’y a pas d’artistes étatiques en Suisse. Ils ne suivent pas une commande mais leur inspiration. J’espère que les autres partis vont défendre le projet de la Suisse culturelle reconnue partout dans le monde. L’UDC veut amputer la Suisse de son esprit créatif.

– Le parti reproche la «rente à vie» accordée à des artistes reconnus comme Pipilotti Rist. Pourquoi soutenir des artistes déjà fortunés?

– Les artistes fortunés ne demandent plus de bourses ou d’aide à la création. Cela fait partie d’une éthique professionnelle. Ce sont les musées étrangers qui demandent une participation aux coûts d’exposition. Et c’est là où la Suisse se trouve en compétition forte avec les autres pays. Si on refuse, les musées choisissent d’autres artistes issus d’autres pays. Nous ne sélectionnons que les projets les plus importants. Il nous semble essentiel qu’à l’étranger les grands noms suisses soient présents. L’impact d’une exposition de Pipilotti Rist au MoMA à New York est énorme. Ces grands noms garantissent la visibilité de notre pays sur la scène internationale. Une Suisse riche en personnalités, en créateurs et en culture – des fois provocatrice, souvent intelligente, toujours attractive.

– Ne devriez-vous pas davantage considérer la culture traditionnelle dans vos programmes?

– Nous le faisons. Nous soutenons de nombreuses expositions de Paul Klee, de Le Corbusier, de Giacometti, d’Anker et de Hodler, même si les coûts d’assurances pour les anciens maîtres sont exorbitants. Nous finançons des tournées de yodleurs et de musique d’Appenzell. Pro Helvetia respecte la diversité de ce pays, elle la soigne et la promeut partout. Pipilotti Rist fait partie de cette diversité.