Médicaments chers

Pascal Strupler: «Le manque de transparence est regrettable»

Le chef de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) déplore l'opacité du système concernant la fixation des prix des médicaments chers. Il annonce des mesures pour 2020

Pascal Strupler dirige l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) depuis 2010, un office constamment sous pression dans le dossier ultrasensible des coûts de la santé. En mai dernier, celui-ci avait tiré la sonnette d’alarme quant au danger d’une explosion du coût des médicaments anticancéreux.

Lire aussi notre article: Dans la jungle des médicaments chers