Pascal Strupler dirige l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) depuis 2010, un office constamment sous pression dans le dossier ultrasensible des coûts de la santé. En mai dernier, celui-ci avait tiré la sonnette d’alarme quant au danger d’une explosion du coût des médicaments anticancéreux.

Lire aussi notre article: Dans la jungle des médicaments chers