Les feux sont passés à l’orange pour le PDC en vue du second tour de l’élection aux Etats tant à Fribourg qu’en Valais. Ces feux pourraient passer au rouge vif. Dans les deux cantons, les démocrates-chrétiens sont menacés par la perte d’un siège. L’enjeu est important pour le quatrième parti gouvernemental qui, au Conseil national, s’est fait devancer par les Verts. Ces scrutins auront également valeur de symboles dans ces deux bastions historiques. Le parti est sous pression comme rarement.

Lire aussi: Les nouveaux visages romands au parlement fédéral