Quatre candidats pour un siège. On connaît désormais la composition du second tour de l’élection complémentaire au Conseil d’Etat genevois qui aura lieu le 28 mars prochain. La gauche part unie autour de la Verte Fabienne Fischer, arrivée en tête dimanche, face à une droite plus divisée que jamais. A la candidature de Pierre Maudet, déterminé à en découdre, s’ajoutent l’UDC Yves Nidegger et, surprise, la PDC Delphine Bachmann. Nouvelle venue dans la course, la présidente du parti cantonal se présente sous une liste commune avec le PBD (PDC, PBD, le Centre), le PLR ayant refusé d’accueillir sa candidature. Un rapprochement en cohérence avec le processus de fusion au niveau fédéral, qui n’a toutefois pas encore eu lieu à Genève.

Une «alternative pour l’électorat de centre-droit»

Pourquoi un tel revirement de la part du PDC? Pour son secrétaire général Vincent Gillet, le parti prend ses responsabilités. «Pour ce second tour, le PDC ne pouvait soutenir aucun candidat et ne voulait pas laisser la liberté de vote», précise-t-il, soulignant que la candidature de Delphine Bachmann se veut une «alternative pour l’électorat de centre-droit». Le parti regrette-t-il de ne pas s’être profilé plus tôt? Pour Vincent Gillet, le PDC a été le seul à jouer collectif, pour éviter de diviser la droite. «Nous soutenions Cyril Aellen au premier tour, au vu du résultat de dimanche et alors que le PLR ne présente plus de candidat, les choses ont changé.» 

Lire également: Delphine Bachmann et Joseph Deiss, deux grands bavards très attachés au C de PDC

La configuration actuelle brouille les cartes du second tour. Le duel pressenti entre Fabienne Fischer et Pierre Maudet n’aura pas lieu, ce qui ouvre le jeu. Alors que la gauche unie semble favorite, la question est désormais de savoir vers qui iront les voix PLR. Si le parti n’a officiellement donné aucune consigne de vote, de nombreux électeurs pourraient rester fidèles à Pierre Maudet, comme ça a été le cas au premier tour. Quant aux quelque 12 000 voix récoltées par le Vert’libéral Michel Matter, difficile de savoir si elles se reporteront sur Fabienne Fischer ou sur Delphine Bachmann.

Lire aussi: Election complémentaire genevoise: l’UDC Yves Nidegger se maintient, le vert’libéral Michel Matter abandonne