Le PDC jurassien est groggy. Pour la première fois depuis l’entrée en souveraineté du canton en 1979, le parti des Pères fondateurs, celui qui a construit l’ossature institutionnelle du canton, n’est plus le premier parti du gouvernement. Fracturé depuis plusieurs mois par les divisions, orphelin de personnalités fortes, le PDC jurassien doit rapidement se reprendre en vue des élections générales de cet automne.

Ce dimanche 1er mars 2020: Victoire historique de la gauche dans le Jura