Les élus démocrates-chrétiens valaisans, sous la coupole fédérale, voteront de manière unanime. Si leurs arguments divergent, ils se retrouveront tous, ce jeudi, dans le camp des opposants au mariage pour tous. Une vision qui se démarque de l’avis du parti national, dont la majorité des représentants soutiennent le projet de loi, mais qui est en adéquation avec celle de leurs électeurs.

Selon une enquête menée auprès des membres du PDC du Valais romand (PDCVr), publiée en novembre 2017, près de 80% des adhérents du parti se sont prononcés en défaveur de l’adoption par des couples de même sexe. C’est d’ailleurs cette adoption, prévue de facto par le projet, qui motive majoritairement la décision des parlementaires PDC valaisans.