«La pénalisation du mariage n'a pas été supprimée depuis plusieurs décennies, aussi bien en matière d'impôts qu'au niveau de l'AVS», a indiqué M. Pfister sur les ondes de la télévision. «Cela doit changer maintenant». La dernière tentative de modifier la loi a échoué au Parlement il y a trois semaines. «Nous ne voyons pas d'autres alternatives que de revenir avec une initiative», a-t-il précisé.

Lire aussi: La votation de 2016 sur l’imposition des couples mariés est annulée

Votation invalidée

M. Pfister a ajouté qu'il soumettra les requêtes au comité d'initiative et au comité du parti. Le Tribunal fédéral a invalidé la votation sur l'initiative du PDC en raison d'une erreur de l'administration sur le nombre de couples pénalisés. Le texte doit être à nouveau soumis au peuple au plus tard le 27 septembre 2020.

Les couples mariés sont discriminés par rapport aux concubins en raison du plafonnement de la somme des deux rentes à 150 % de la rente maximale versée aux personnes seules. Mais ils sont globalement légèrement avantagés en matière d'assurances sociales par rapport aux concubins.

Lire aussi: La taxation des couples mariés s’enlise