Les cantons et les communes piaffent. Depuis plusieurs semaines, les élus ne cessent de réclamer à Berne une stratégie qui permettra à la Suisse de supporter avec le moins de désagréments possible les éventuelles coupures énergétiques annoncées pour l’hiver prochain. Guerre en Ukraine, livraisons de gaz incertaines, hiver peu enneigé, été sec, panne de nombreuses centrales nucléaires françaises: un entrelacs de circonstances menace en effet la livraison de l’énergie dont le pays a besoin.