Dans le canton de Vaud, trois Suisses sur dix sont binationaux. Ce qui, entre autres, veut souvent dire départ à l’étranger pour les fêtes de fin d’année. Mais lorsque l’école garde les enfants jusqu’au 23 décembre, comme cette année, il est parfois trop tard pour partir.