Fâché, le PLR suisse, de la tournure tragicomique que prend le PLR genevois dans l’affaire Maudet. Ce midi, le comité directeur du parti suisse avait programmé l’affaire Maudet à son ordre du jour. Ce qui en est ressorti est cinglant pour le ministre genevois et la section cantonale du parti: Pierre Maudet est convoqué le 28 novembre prochain à Berne, étant donné que «l’affaire est devenue celle du PLR suisse», écrit la tête du parti suisse au conseiller d’Etat genevois dans un communiqué que Le Temps s’est procuré. «Par conséquent, le comité directeur exige que vous preniez position contre les accusations portées contre vous», poursuit-il.

La section cantonale est également invitée à cette séance. Joint par téléphone, Alexandre de Senarclens, son président, nous a confirmé qu’il s’y rendra.

Ce n’est pas la seule mesure décidée aujourd’hui. Une autre fait office de punition à l’endroit de Genève, qui n’a pas réussi à gérer la crise: le PLR annule l’assemblée des délégués du parti suisse qui devait se tenir à Genève le 12 janvier prochain. Comme si le bout du lac était devenu pestiféré.