Appliquant à la lettre le tournus en vigueur, le Conseil d’Etat neuchâtelois a désigné le ministre libéral-radical de la Formation, de la culture et des sports, Philippe Gnaegi, à sa présidence pour l’année 2012-2013. Il succède à la socialiste Gisèle Ory.

Philippe Gnaegi terminera donc la législature à la présidence, ce qui lui offrira un surcroît de visibilité lors des élections cantonales d’avril 2013.

Un seul conseiller d’Etat n’aura pas exercé la tâche de président durant la législature, le PLR Thierry Grosjean, entré en fonction en cours de législature pour remplacer Frédéric Hainard. S’il est réélu en mars 2013, il sera président dès juin 2013.