Population en silhouette et de dos face aux gouvernants, décor façon La Linea avec fondue, Palais fédéral et vache: la photo 2019 du Conseil fédéral veut illustrer un «changement de perspective», indique le gouvernement ce lundi. L’intention est de rapprocher les membres du gouvernement du peuple. Au centre, Ueli Maurer fait mine de photographier des citoyens qui sont pour une fois sous les feux des projecteurs. Les deux nouvelles élues, Viola Amherd et Karin Keller-Sutter, sont placées en retrait.

A propos de la photo de l’année passée: En 2018, le Conseil fédéral s’anime… ou presque

Le nouveau président avait averti lors de son élection le 5 décembre qu’il se tiendrait à l’écart des feux de la rampe et du glamour. Il a au contraire émis le souhait de se tenir proche des Suisses. «Je souhaite écouter les gens, entendre leurs soucis et savoir ce qui les préoccupe», avait-il dit.

Mot d’ordre: tradition et technologie

Tous les symboles de la Suisse accompagnent donc le nouveau Conseil fédéral: Cervin, caquelon à fondue, cor des Alpes, Palais fédéral, croix suisse, réveil, skis, vache et couteau suisse. Mais pour la première fois, la photo officielle a été réalisée avec un smartphone.

Le président de la Confédération, Ueli Maurer, a laissé libre cours aux idées de sept médiamaticiens en herbe. Les apprentis ont ainsi réalisé le décor et dirigé les membres du gouvernement durant quelques heures.

Disponible au Palais fédéral et tirée à 45 000 exemplaires

Ce sont eux, jeunes citoyens, que le nouveau président prend en photo avec son smartphone. Ils ont eux-mêmes été filmés par d’anciens apprentis de l’Office fédéral de l’informatique et de la télécommunication durant leur travail.

Sur les réseaux, les réactions sont plus modestes qu’à l’habitude. Le fait que l’image officielle a été réalisée avec un téléphone est l’argument le plus mis en avant, avec quelques grincements de dents quant au caractère sombre du dispositif.

La photo officielle a été tirée à 45 000 exemplaires. Elle sera disponible dès le 3 janvier aux loges du Palais fédéral et peut aussi être téléchargée sur le site de l’administration.