Changement radical pour la gare du Châble inaugurée jeudi après deux ans de travaux. Les voies et les quais de la gare terminus du Châble ont été abaissés de 4,50 mètres et sont désormais souterrains. L’accès aux guichets, aux bus et aux télécabines à destination de Verbier et de Bruson se fait désormais directement depuis les quais par des ascenseurs, des escaliers et des rampes.

Un investissement de 27 millions de francs

La modernisation de la gare du Châble est l’aboutissement de plus de 30 ans de discussions et de plusieurs variantes. Face à l’obligation de mise aux normes de l’infrastructure d’ici à 2023 et à la disponibilité de financement, le projet a subi un coup d’accélérateur dès 2012, a indiqué Martin von Kaenel, directeur général de la compagnie de Transports Martigny et Régions SA (TMR).

L’investissement s’élève à 27 millions de francs. Il est couvert par la commune de Bagnes (17 millions) et TMR via un crédit-cadre.

La nouvelle gare Curula du Châble est «taillée pour le futur», promet TMR. La ligne et la gare ont été conçues pour pouvoir un jour accueillir «les trains en provenance de l’aéroport de Genève, de la gare de Zurich ou même de pays voisins sans que les voyageurs doivent changer de train» et elle a été dimensionnée pour accueillir les rames CFF à deux étages.

Appel aux investisseurs. pour occuper l’espace libéré en suface

Son transfert en sous-sol a permis de libérer quelque 46 000 mètres carrés en surface. De quoi réjouir la commune de Bagnes qui tenait à exploiter le potentiel du quartier de Curala et a lancé un appel aux investisseurs.

Un groupement réunissant notamment des grandes caisses de pension du Valais a été choisi. Il prévoit de réaliser sur le site des résidences touristiques, un hôtel, un centre wellness, un centre médical, des commerces et des appartements.

Relire notre analyse: Les remonte-pentes ne rapportent rien