rentes à vie

Pierre Chiffelle: la pension de la colère

La rente pour raison de santé de l’ancien conseiller d’Etat vaudois, aujourd’hui bouillant avocat de différentes causes, n’en finit pas d’agacer. En mai, le PLR demandait une nouvelle fois de réévaluer la situation

La pension de Pierre Chiffelle constitue certainement le cas le plus épidermique de Suisse romande. C’est en tout cas la rente d’ancien conseiller d’Etat la plus souvent remise en question. Si elle fait grincer des dents à gauche, la droite vaudoise l’a attaquée frontalement à plusieurs reprises: en 2012, en 2016 et encore tout récemment au mois de mai. Le député PLR Grégory Devaud a en effet déposé une interpellation devant le Grand Conseil demandant au Conseil d’Etat de réviser la situation de son ancien membre.

Lire aussi: Retraite des élus: vers la fin des «privilèges»