«Tous autour de Pierre Maudet». C’est le titre de la soirée que le PLR organisera le 24 mai à Carouge pour soutenir la candidature du maire de Genève au Conseil d’Etat genevois. Selon le programme disponible sur le site du PLR genevois, des orateurs de prestige sont prévus: le conseiller d’Etat François Longchamp (radical), l’ancien président de la Confédération Pascal Couchepin (radical) et le syndic de Nyon Daniel Rossellat.

Ce dernier est hors parti, mais son élection en 2008 à la Municipalité de Nyon a été soutenue par les écologistes vaudois. Les Verts du bout du lac, eux, appellent à voter pour la socialiste Anne Emery-Torracinta lors de l’élection genevoise du 17 juin. Embarrassant? Interpellé à ce sujet par Le Temps, Daniel Rossellat affirme que le PLR genevois est allé vite en besogne: «J’ai dit à Pierre Maudet que j’étais possiblement intéressé à assister à un événement de sa campagne, mais j’ignorais qu’on attendait de moi un discours et je ne sais pas si je pourrai être présent à Carouge le 24 mai», déclare celui qui est aussi patron du Paléo Festival.

Le syndic de Nyon ne cache toutefois pas sa sympathie pour son homologue en ville de Genève: «C’est un homme politique de talent, sa vision de la région me plaît, il est très compétent, jeune, dynamique mais sans arrogance», loue-t-il. «Quand j’étais candidat à la syndicature, il avait déclaré que c’était bien de voter pour moi. Mais c’est délicat: j’évite en principe de me mêler d’élections extérieures à mon coin. Je ne prévois pas d’aller distribuer des tracts Votez Maudet à Genève.»

Secrétaire général du PLR genevois et expéditeur du programme des festivités aux médias, Geoffroy de Clavière précise qu’à sa connaissance, certains éléments du menu de la soirée sont «encore pendants». Tel que publié mercredi, le plan de la fête s’avère déjà très élaboré. Des interventions de danseuses, d’une durée de sept minutes, sont prévues. L’allocution de Daniel Rossellat, agendée de 20h15 à 20h20, est suivie d’une «pause de 30 minutes permettant aux gens de continuer à boire et manger, réseauter et laisser la tension monter». Mercredi soir, une nouvelle version du programme ajoutait une intervention de Raymond Lorétan, ancien dirigeant du PDC et actuel président de la SSR*.

«Comme le Paléo approche, Daniel Rossellat ferait mieux de se concentrer sur l’organisation de son festival, réagit la présidente des Verts genevois Emilie Flamand. Pour notre part, notre soutien à Anne Emery-Torracinta n’est absolument pas remis en cause et nous serons présents en force à son meeting électoral, le 1er juin.»

*A la suite de la parution de cet article, la SSR apporte vendredi 18 mai la précision suivante: «Raymond Loretan n’a jamais confirmé sa venue aux organisateurs et il ne participera pas à cette rencontre. Le président SSR ne participe à aucune rencontre électorale organisée par un quelconque parti politique, afin de préserver la neutralité et l’indépendance de la SSR.»