Beaucoup l’ont enterré trop vite. Pierre Maudet, le prétendu mal-aimé de la politique genevoise, arrive pourtant deuxième au premier tour de l’élection complémentaire au Conseil d’Etat avec 22,6%, mais à bon écart de la Verte Fabienne Fischer (29,8%), partie favorite. C’est une performance notable pour le ministre sortant, sans département et condamné en première instance par la justice il y a quinze jours; c’est une gifle pour le candidat PLR Cyril Aellen (15,5%), talonné par le candidat UDC Yves Nidegger (13,1%), suivi du vert’libéral Michel Matter (9,5%).

Lire aussi: A Genève, la Verte Fabienne Fischer mène la course