Pierre-Marie Fornage démissionne. Trois mois après le refus des actionnaires des remontées mécaniques de Champéry de fusionner avec leurs voisins de Morgins, l’initiateur de ce projet annonce, ce vendredi 31 janvier, qu’il quitte la présidence des deux sociétés. Sa décision est «mûrement réfléchie et définitive», mais teintée d’une profonde amertume.

Le Temps: Dans votre communiqué de presse, vous utilisez des mots forts, en parlant notamment de sabotage, de mauvaise foi, de méchanceté, d’attaques personnelles, de mise en doute de votre honneur ou encore d’égoïsme aveugle de vos détracteurs. On sent de la colère vis-à-vis des actionnaires qui ne vous ont pas suivi dans ce projet de fusion…