La première rencontre avec ses homologues européens à Bruxelles aurait pu intervenir dans un meilleur contexte. Mais c’est bien à trois jours de la fin programmée de l’équivalence boursière que le président de l’Union syndicale suisse (USS), Pierre-Yves Maillard, a effectué sa première visite à la Confédération européenne des syndicats (CES), dont il a partagé une réunion du conseil d’administration.