Rendre le centre-ville aux piétons. C’était l’objectif des Vert·e·s genevois·e·s au lendemain de l’échec du parking Clé-de-Rive, qui comprenait également un volet piétonnisation, estimé à 34 millions de francs. Après avoir recueilli plus de 4000 signatures, les initiants ont encore dû attendre une validation formelle du texte par le Conseil d’Etat. Un feu vert qui est finalement arrivé mercredi. Au Conseil municipal, désormais, de se prononcer d’ici à février 2022 sur cette initiative populaire communale qui, en cas d’acceptation en plénière, n’aura pas besoin de passer devant le peuple. L’exécutif sera alors chargé d’élaborer un projet.