Les trois skieurs qui auraient déclenché une avalanche à Anzère (VS) le 27 décembre ont été identifiés. Ils ont été dénoncés au juge d’instruction. La coulée avait emporté deux personnes sur une piste de ski, une d’elles a été légèrement blessée.

Selon l’enquête, la coulée se serait déclenchée lors du passage de deux Neuchâtelois de 42 et 32 ans et d’une Valaisanne de 34 ans en surplomb d’une piste balisée, communique lundi la police. Les trois personnes ont participé aux recherches puis ont quitté les lieux sans s’annoncer.

Week-end meurtrier

Les avalanches ont fait au moins cinq morts et trois disparus ce dimanche dans les Alpes suisses, a-t-on appris lundi auprès des services de secours et de police.

Une première avalanche s’est déclenchée peu après 11h30 dans les Alpes bernoises, emportant un skieur. Pendant les recherches, une seconde coulée a emporté une demi-heure plus tard des skieurs et un médecin arrivé sur place. Huit hélicoptères comprenant des médecins, des sauveteurs et des chiens d’avalanche ont alors été envoyés sur les lieux de l’accident.

Au cours de l’après-midi, les sauveteurs ont pu dégager huit personnes vivantes, dont certaines dans un état critique, a indiqué la police cantonale bernoise. Deux d’entre elles, dont le médecin arrivé en premier sur les lieux, sont décédées à l’hôpital. Un randonneur a par ailleurs été retrouvé sans vie dans la masse neigeuse. Pour raisons de sécurité, les recherches ont été suspendues vers 18h00 mais d’autres victimes pourraient encore être ensevelies, selon la police.

La météo a empêché ce lundi la reprise des recherches d’éventuels disparus. Tant que le danger d’avalanche ne peut pas être évalué par hélicoptère, une action de sauvetage est impossible, a indiqué une porte-parole de la police cantonale bernoise à l’ATS.

Lundi matin, la police annonçait qu’au moins trois personnes étaient encore portées disparues dans les deux avalanches descendues la veille. Ces affirmations se basent sur des appels de proches reçus sur une ligne téléphonique d’urgence mise sur pied dimanche soir.

Dans le canton du Valais, ce sont un guide de haute-montagne et son client, dont l’identité n’avait pas été établie formellement dimanche soir, qui ont été emportés par une avalanche vers 14h00. Le guide a pu se dégager mais son client est décédé sur place. Son corps a été retrouvé sous 80 cm de neige. Selon la police, le randonneur décédé est un Bernois de 56 ans.

En France, trois skieurs qui pratiquaient le hors-pistes ont été tués sur le domaine de la station des Arcs vendredi.

Le danger d’avalanche est actuellement marqué, au degré 3 sur une échelle de 5, dans une grande partie des Alpes, selon l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches.