La bataille du ciel s’annonce rude au Conseil fédéral. Selon la NZZ et l’émission Rundschau de la TV alémanique SRF, qui reposent visiblement sur des sources concordantes, la ministre de la Défense Viola Amherd serait en train de présenter le F-35 de Lockheed comme futur jet de combat.

Selon les enquêtes des deux médias alémaniques, elle n’aurait d’autre choix. Bien que controversé, le F-35 aurait le mieux réussi les tests d’Armasuisse. L’appareil américain de 5e génération offrirait le meilleur rapport qualité-prix sur sa durée de vie, il serait une plate-forme de données volante, il est doté d’un simulateur qui permet de réaliser de nombreuses missions virtuelles et d’économiser ainsi de l’argent et de préserver l’environnement. La NZZ relève qu’il propose de surcroît des contre-affaires intéressantes impliquant Kudelski et une start-up tessinoise.